Le Chant des partisans

Le Chant des partisans, aussi appelé la Marseillaise de la Libération, est l’hymne de la Résistance française de la Seconde Guerre mondiale. Composée par Anna Marly et devenue très populaire à la fin de la guerre, la chanson est encore aujourd’hui jouée et chantée lors des cérémonies officielles.

Les paroles du Chant des partisans

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
Ohé ! partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme !
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes…

Montez de la mine, descendez des collines, camarades
Sortez de la paille, les fusils, la mitraille, les grenades…
Ohé ! les tueurs, à la balle ou au couteau tuez vite !
Ohé ! saboteur, attention à ton fardeau… dynamite !

C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères,
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère…
Il y a des pays où les gens au creux du lit font des rêves
Ici, nous, vois-tu nous on marche et nous on tue, nous on crève…
Ici, chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe…
Ami, si tu tombes un ami sort de l’ombre à ta place.
Demain, du sang noir séchera au grand soleil sur les routes.
Sifflez compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute…

(Liberté)

La marche des partisans de Anna Marly

Anna Betoulinskaïa est née en 1917 pendant la révolution russe à Petrograd (aujourd’hui Saint-Pétersbourg), période au cours de laquelle son père se fait fusiller. Sa mère, alors contrainte de fuir son pays, arrive en France en 1921 aves ses deux filles et s’installe à Menton, dans les Alpes-Maritimes.

Ainsi, la jeune fille grandit loin de la sanglante révolution russe. Son enfance est plutôt quelconque jusqu’à ses 13 ans, où elle reçoit une guitare comme cadeau ; guitare qui changera sa vie. La musique prend ainsi de plus en plus de place dans la vie de la jeune fille. Elle travaille et apprend les bases de la partition musicale avant de se perfectionner. Plus tard, elle rejoint Paris, se produit dans différents cabarets de la ville où elle interprète ses chansons. Rencontrant ses premiers succès, elle choisit le nom de Marly ; Anna Marly.

En 1939, Anna Marly fuit la guerre et gagne l’Angleterre pour rejoindre les Forces Françaises Libres à Londres. Engagée comme cantinière, elle met ensuite ses talents musicaux aux services du Théâtre aux armées en se produisant devant les soldats.

Après la lecture d’un article de presse consacré aux partisans soviétiques, c’est inspirée qu’elle écrit en 1941 une première chanson, composée en russe et à la guitare, qu’elle nomme la Marche des partisans. Sur scène ou sur les ondes de la BBC, le succès est immédiat. Très rapidement, la mélodie devient l’indicatif de l’émission Honneur et Patrie, diffusé sur la BBC de 1940 à 1944 et destinée à la Résistance intérieure. Sifflée, la mélodie permet à l’émission d’être immédiatement reconnue malgré le brouillage allemand.

L’écriture du Chant des Partisans

Très vite après ce succès des ondes et par l’intermédiaire de l’écrivain et journaliste Emmanuel d’Astier de la Vigerie, Anna Marly fait la connaissance de Joseph Kessel et de Maurice Druon , également écrivains et fraîchement débarqués à Londres pour rejoindre la Résistance.

Inspirés, les deux français écrivent alors les paroles françaises de ce chant sur trois feuillets, tout en laissant penser que son écriture provient des maquis. Finalement le 30 mai 1943, Germaine Sablon, la compagne de Joseph Kessel, enregistre une première version du Chant des partisans pour un film de propagande. Après quelques modifications, Emmanuel d’Astier de la Vigerie fait atterrir clandestinement le texte en France au cours du mois de juillet 1943.

Imprimé dans une revue clandestine, diffusé à la radio et même largué sous forme de tracts par l’aviation britannique, le texte reste cependant peu connu. Il faut finalement attendre la Libération et la fin de la guerre pour que le Chant des partisans devienne populaire. En 2006, année de la mort d’Anna Marly, dont la guitare est aujourd’hui visible au Musée de l’Ordre de la Libération, le manuscrit original du Chant des partisans a été classé monument historique.

Nouvelle vidéo

Vidéo fortitude

Fortitude Story

Fortitude Story

Témoignages de guerre

Témoignages de guerre

A propos de Fortitude

  • Les publications de Fortitude sont sous la responsabilité de Matthieu MUGNERET.

 

© 2022 Fortitude. Tous droits réservés

Vous aimez l'histoire de la Seconde Guerre mondiale ?Rejoignez Fortitude sur Facebook !

Des témoignages, des photographies, des événements racontés et expliqués... et bien plus encore ! france année 1944

0

Pin It on Pinterest