Chronologie de l’année 1940

Et la France dans la Seconde Guerre mondiale

La chronologie de l’année 1940 permet de comprendre et de contextualiser l’enchaînement des événements politiques, civils et militaires qui ont lieu en France, au travers des actualités internationales et au cœur de la Seconde Guerre mondiale. Cette chronologie est construite au fil de mes lectures, dont les différents ouvrages utilisés sont présentés dans la bibliographie du site.

Choisir une autre chronologie

Janvier 1940

    Dimanche 7 janvier 1940

Bataille de la route de Raate

Tenant solidement ses positions défensives, l’armée finlandaise, souffrant pourtant d’une forte carence en équipements, parvient à réduire la 44e division soviétique, avant de la contraindre à renoncer. La Finlande capture ainsi de nombreux et lourds équipements de guerre dont des chars, des canons et des milliers de fusils. Par le suite, le commandant soviétique Alexeï Vinogradov, sera jugé en cour martiale puis exécuté.

france année 1944      Samedi 21 janvier 1940

De Gaulle et l’Avènement de la force mécanique

Reprenant les thèmes qu’il avait défendu en vain les années précédentes, le colonel de Gaulle fait parvenir un mémorandum intitulé l’Avènement de la force mécanique à 80 personnalités politiques ou militaires. Dans celui-ci, il donne sa vision de la guerre moderne, expliquant notamment que les chars doivent être employés en masse afin de surmonter « nos défenses actives ou passives ». Il ne provoquera aucune réaction officielle, Daladier refusant de lire le texte d’un colonel de mois de 50 ans.

Février 1940

france année 1940     Jeudi 29 février 1940

Décret sur le rationnement

Par un nouveau décret publié ce jour même, les cartes d’alimentation et les tickets de rationnement deviennent obligatoires. Distribués en mairie à l’ensemble des Français, ils doivent permettre au gouvernement de contrôler l’acquisition des denrées alimentaires et même plus dans un futur proche. Le rationnement aura des effets dramatiques sur le moral et surtout sur la santé de la population, allant jusqu’à faire augmenter le taux de mortalité du pays.

Le rationnement en France

Mars 1940

france année 1940     Mercredi 20 mars 1940

Procès de 44 députés communistes à Paris

Le procès de 44 députés communistes s’ouvre devant le 3e tribunal militaire de Paris. Inculpés et incarcérés depuis octobre 1939, ils sont accusés d’avoir recréé un groupe politique interdit – soit le Parti Communiste – et d’avoir prôné la paix sous les auspices de l’Union soviétique. Ces députés seront condamnés le 3 avril suivant et après 27 audiences, à des peines de 5 ans de prison ferme pour 36 d’entre eux et 4 ans de prison avec sursis pour 8 autres.

france année 1940     Jeudi 21 mars 1940

Chute du président Daladier

Accusé de « mollesse » lors de la guerre d’hiver en Finlande, la position du président du Conseil s’était grandement fragilisée, jusqu’au point d’en entraîner sa chute. « Heureusement ! » écrit Pétain dans un courrier. Nommé pour le remplacer, Paul Reynaud forme un gouvernement composé de socialistes jusqu’aux Indépendants de droite, majoritairement « antimunichois ». dans lequel Daladier reste ministre de la Guerre et de la Défense nationale.

france année 1940      Vendredi 22 mars 1940

« Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts »

Devant la Chambre des députés, Paul Reynaud prononce son discours d’investiture dans lequel il déclare : « Je vous garantis que je gagnerai la guerre, je la gagnerai. […] L’enjeu de cette guerre totale est un enjeu total. Vaincre, c’est tout sauver. Succomber, c’est perdre tout. Nous tiendrons les dents serrées avec au fond du cœur la volonté de combattre et la certitude de vaincre […]. Nous vaincrons, parce que nous sommes les plus forts ».

france année 1940 drapeau royaume-uni     Jeudi 28 mars 1940

Pas d’armistice séparé

Pour la sixième fois et cette fois-ci à Londres, le conseil de guerre interallié se réuni afin de décider les prochaines opération militaires contre l’Allemagne nazie. Aussi et dans l’objectif de renforcer l’esprit d’alliance, le France, par l’intermédiaire de Paul Reynaud, et le Royaume-Uni signent un accord dans lequel les deux pays s’engagent à « n’entamer aucune négociation, à ne conclure aucun armistice ou de traité de paix, sauf d’un commun accord ».

Avril 1940

france année 1940     Samedi 6 avril 1940

Les Tsiganes assignés à Résidence

Un nouveau décret ordonne l’assignation à résidence des nomades. En somme, il leur est désormais interdit de circuler sur le territoire sous prétexte qu’ils peuvent être ou devenir des agents au service du Reich. Plus tard et comme l’exige l’occupant allemand, les Tsiganes seront internés dans des camps et ce, dans la plus grande indifférence. On estime qu’entre 3000 et 6000 nomades ont été internés en France. Certains d’entre ne seront libérés qu’en 1946.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 Drapeau de la Norvège Drapeau du Danemark      Jeudi 9 avril 1940

Hitler attaque la Norvège et le Danemark

Sans déclaration de guerre, Hitler lance l’opération Weserübung : plusieurs brigades motorisées de la Wehrmacht, appuyées de la Luftwaffe et de parachutistes, entrent au Danemark – bafouant sa neutralité -, tandis que 10 000 hommes débarquent en Norvège dans les ports d’Oslo, Larvik, Kristiansand, Stavanger, Bergen, Trondheim et Narvik. Le résistance danoise n’est que symbolique, Copenhague capitule en deux heures. A Londres et à Paris, c’est un nouveau coup de tonnerre.

france année 1940 drapeau royaume-uni Drapeau du Danemark   Drapeau de la Norvège Drapeau nazi - Allemagne 1940     Mercredi 10 avril 1940

Début de la bataille de Narvik

Narvik est une petite ville norvégienne hautement stratégique pour l’Allemagne nazie. Depuis celle-ci transite près de 50% de ses importations de fer, indispensables à la poursuite de la guerre en Europe. En réponse à l’invasion allemande survenue la vieille, la Royal Navy attaque la flotte ennemie dans le port de Narvik, marquant ainsi le début d’une bataille qui débouchera vers une toute première victoire alliée.

La bataille de Narvik

Drapeau nazi - Allemagne 1940     Samedi 27 avril 1940

Ouverture du chantier d’Auschwitz I

En Pologne, une ancienne caserne composée d’une vingtaine de bâtiments et datant de l’époque austro-hongroise est récupérée et transformée par la SS allemande en camp de concentration. Rapidement, Auschwitz devient le plus grand complexe d’extermination nazi dans lequel plus d’un million de personnes y seront assassinées. A partir de 1942, Auschwitz devient aussi le plus grand centre de mise à mort des Juifs d’Europe.

Le camp d’Auschwitz-Birkenau

Mai 1940

france année 1940      Mercredi 1er mai 1940

Gamelin est informé de la probabilité d’une attaque allemande

Le général Gamelin est informé par l’attaché militaire français à Berne de la formation massive de plusieurs divisions allemandes, dont la position laisse penser à une attaque prévue entre le 8 et 10 mai suivant, sur un front très large, mais avec un effort principal par les Ardennes, dans les environs de Sedan. Pourtant, le haut commandement français se persuade d’une tentative de diversion ennemie et s’en tient à son idée initiale : l’attaque se fera par le nord de la Belgique.

france année 1940      Jeudi 9 mai 1940

Reynaud veut limoger le général Gamelin

Dans son bureau du quai d’Orsay, Paul Reynaud annonce à ses ministres sa détermination à limoger le général Gamelin. En avril, il avait déjà déclaré : « je serais un criminel en laissant cet homme sans nerfs, ce philosophe, à la tête de l’armée française ». De tous les ministres présents, seul Daladier montre son opposition, expliquant que Gamelin est un « grand chef militaire, au prestige indiscutable, au très beau passé militaire ». Les débats n’iront – pour l’instant – pas plus loin.

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Jeudi 9 mai 1940

Le sous-marin Doris est coulé

Au large des Pays-Bas, une forte explosion se fait entendre. Elle est suivie d’une seconde quelques minutes plus tard. Le sous-marin français Doris, alors détaché par l’Amirauté française auprès de la Royal Navy, vient d’être attaqué puis coulé par un sous-marin allemand U-9. Le submersible français avait pour mission, avec d’autres, d’empêcher l’Allemagne de s’approvisionner en fer par le port de Narvik, en Norvège. Composé de 45 marins, les corps de l’équipage ne seront jamais retrouvés.

france année 1940 Drapeau des Pays-Bas Drapeau du Luxembourg Drapeau nazi - Allemagne 1940     Vendredi 10 mai 1940

Offensive Allemande à l’Ouest

Pourtant neutres, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Belgique sont soudainement bombardés par l’aviation allemande. Sûr que les forces allemandes attaqueront par le Nord de la Belgique, le général Maurice Gamelin envoie le plus gros des forces franco-britanniques en Belgique, en direction des Pays-Bas. Persuadée que les Ardennes sont impénétrables, le secteur de Sedan est délaissé par l’armée française, là où justement 50 divisions allemandes font route en direction de la France.

drapeau royaume-uni     Vendredi 10 mai 1940

Churchill nommé Premier ministre

Après l’attaque de l’Allemagne nazie survenue la veille contre le Luxembourg, les Pays-Bas, la Belgique et la France, Chamberlain qui était déjà poussé à la démission depuis plusieurs jours, quitte ses responsabilités. Alors que Lord Halifax refuse le poste, c’est finalement Winston Churchill qui est nommé au poste de Premier ministre par le roi George VI. L’homme présentera son gouvernement le 13 mai suivant, rassemblant le Cabinet de guerre et les ministres.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1944      Samedi 11 mai 1940

Les Allemands traversent les Ardennes

Au cours de la nuit du 11 au 12 mai, un avion de reconnaissance français remarque la présence de nombreuses colonnes de véhicules s’étirant sur de nombreux kilomètres, phares éteints, traversant les Ardennes. A son retour, le pilote doit faire face aux réactions très sceptiques de ses supérieurs. Le chef du service des renseignements de l’armée française est même informé en personne, mais celui-ci refuse de croire une « information aussi absurde ».

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Dimanche 12 mai 1940

Bataille de Hannut

En Belgique, la 3e DLM française a pour mission de stopper la progression des 3e et 4e Panzerdivisions. Jusqu’au 14 mai, la bataille fait rage et l’armée allemande rencontre de fait, de réelles difficultés. Si sur le plan tactique il s’agit d’une victoire française, elle est en revanche une défaite sur le plan stratégique. Car pendant que les meilleures unités y sont engagées, elles sont dans l’incapacité d’intervenir à Sedan, là où se déroule déjà l’opération décisive pour le sort de la France.

drapeau royaume-uni      Lundi 13 mai 1940

Churchill face à la Chambre des communes

Nommé Premier ministre à la place de Neville Chamberlain, Winston Churchill annonce – au cours d’un discours prononcé à la Chambre des communes dans lequel il expose ses futures actions gouvernementales – n’avoir « rien d’autre à offrir que du sang, du travail, des larmes et de la sueur ». Il ajoute ensuite : « Nous avons devant nous une épreuve des plus douloureuses. Nous avons devant nous de nombreux et longs mois de combat et de souffrance ».

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Lundi 13 mai 1940

Les Allemands atteignent la Meuse

Trois jours seulement après le début de l’offensive à l’ouest, des unités blindées du général allemande Guderian franchissent la Meuse et écrasent la 55e division d’Infanterie française de la 2e armée, qui devait leur barrer le passage. Le soir-même, les Allemands parviennent à établir deux têtes de pont au niveau du cours d’eau. Le front français est ainsi percé là où personne ne s’y attendait et les meilleures unités sont engagées en Belgique, trop éloignées des Ardennes pour intervenir.

Drapeau des Pays-Bas Drapeau nazi - Allemagne 1940      Mercredi 15 mai 1940

Le royaume des Pays-Bas capitule

Bien qu’elle ait reçu l’aide de la 7e armée française du général Giraud, et malgré une courageuse résistance, l’armée hollandaise – à bout – doit déposer les armes. Le général néerlandais Winkelman et le général von Küchler, commandant de la 18e armée allemande, signent un armistice. Deux jours auparavant, la famille royale et le gouvernement des Pays-Bas avaient rejoint la Grande-Bretagne. Le 17 mai suivant marque officiellement le début de l’occupation allemande du pays.

france année 1940 drapeau royaume-uni Drapeau nazi - Allemagne 1940      Mercredi 15 mai 1940

Percée de Sedan

La Luftwaffe procède à d’intensifs bombardements, permettant aux blindé et à l’artillerie allemande d’atteindre la Meuse. En fin d’après-midi, les premières troupes franchissent le fleuve. Les défenses franco-britanniques sont définitivement enfoncées. Jamais colmatée, la percée de Sedan provoque en vent de panique sur l’ensemble du front français et les Alliés battent en retraite dispersée pendant que le commandement militaire tente – en vain – de reconstituer un front stable.

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940      Mercredi 15 mai 1940

De gaulle entre en jeu

Au quartier général de la Ferté-sous-Jouarre où il est convoqué, le colonel de Gaulle prend connaissance de l’avancée des troupes ennemies. La situation est dramatique. Pour stopper cette déferlante de Panzers, l’état-major français souhaite recréer une nouvelle ligne défensive. Afin d’en permettre son établissement, de Gaulle reçoit ainsi l’ordre de retarder l’avancée allemande avec sa division blindée qui pour l’heure… est encore en cours de constitution.

france année 1940     Mercredi 15 mai 1940

Arrestation des ressortissants allemands

Alors que les forces allemandes s’enfoncent inexorablement sur le territoire français du côté de Sedan, le gouvernement de Paul Reynaud donne l’ordre d’arrêter, à Paris, tous les ressortissants allemands ou d’origine allemande, le 17 mai, la circulaire s’étend aux femmes. En deux jours, plus de 5 000 femmes sont arrêtées et conduites au Vel’d’Hiv puis au camp de Gurs. A la fin du mois de juin, elles seront près de 10 000. Pourtant, certaines viennent de fuir les persécutions antisémites.

france année 1940     Jeudi 16 mai 1940

Reynaud annonce un remaniement

A 15 heures, Paul Reynaud monte à la tribune de Chambre des députés : « Le temps que nous allons vivre n’aura peut-être de commun avec celui que nous venons de vivre. Nous serons appelés à prendre des mesures qui auraient paru révolutionnaires hier. Peut-être devrons-nous tout changer, les méthodes, les hommes. Il nous faut forger, tout de suite, une âme nouvelle ». Le président du Conseil annoncera ensuite un remaniement à venir de son gouvernement.

france année 1940 drapeau royaume-uni     Jeudi 16 mai 1940

Repli des armées

Au Quai d’Orsay, au beau milieu des archives qui brûlent dans les jardins, le Premier Ministre anglais Winston Churchill, arrivé à Paris à 17h30, est reçu par le président du Conseil Paul Reynaud, Edouard Daladier et le général Gamelin. Ce dernier les informe du repli sur l’Escaut des troupes engagées en Belgique, ajoutant également que la France ne possède aucune réserve stratégique. Malgré sa stupéfaction, Churchill se montre déterminé à poursuivre les combats aux côtés des Français.

france année 1940 drapeau royaume-uni     Jeudi 16 mai 1940

Churchill prévoit de se battre seul

Avant de quitter Paris, Winston Churchill l’affirme : « L’Angleterre continuera à se battre jusqu’au bout, même si la France est envahie, vaincue ». Une fois rentré à Londres, la Premier ministre déclare : « Les Français s’effondrent aussi complètement que les Polonais. La Grande-Bretagne doit se préparer à se battre seule ». Ce même jour encore, un mot rapporté du maréchal Pétain : « La guerre peut être considérée comme perdue ».

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Vendredi 17 mai 1940

Bataille de Montcornet

Dans l’Aisne, la 4e division cuirassé s’engage dans une contre-attaque contre la 1er Panzerdivision en direction de Montcornet et sur ordre du colonel Charles de Gaulle, tout juste promu à ce poste. Les combats sont acharnés et grâces à certaines initiatives prises par de Gaulle, les allemands sont repoussés quelques heures. Cependant, ne pouvant obtenir le soutien de l’aviation, les soldats français reçoivent l’ordre du haut commandement de se replier. Cette victoire n’est que symbolique.

La bataille de Montcornet

france année 1940     Samedi 18 mai 1940

Philippe Pétain entre au gouvernement

Le président du Conseil Paul Reynaud, procède à un remaniement de son gouvernement qu’il espère décisif. Le maréchal Pétain devient le numéro deux du gouvernement en occupant les postes de ministre d’Etat et de vice-président du Conseil. La presse exalte, bon nombre de français aussi. Georges Mandel, déterminé à poursuivre les combats, est nommé à l’Intérieur. Daladier de son côté, est nommé aux Affaires étrangères et Reynaud lui-même se charge du ministère de la guerre.

Remaniement du 18 mai 1940

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940      Dimanche 19 mai 1940

Amiens bombardée par la Luftwaffe

Comme bien d’autres villes désormais, Amiens est la merci des bombardiers allemands qui ce jour-là, ciblent des points stratégiques mais aussi le centre-ville de la capitale de Picardie. Attisé par un vent fort, le feu provoqué par les explosions se propage pendant cinq jours. Près de 6 300 immeubles sont détruits et plus de 14 000 autres sont fortement endommagés. Seule la cathédrale semble épargnée dans cette ville ou les morts se comptent déjà par dizaines.

Les bombardements d’Amiens du 19 mai 1940

france année 1940     Dimanche 19 mai 1940

Maurice Gamelin est limogé

Autre héro de la Première Guerre mondiale, le général Maxime Weygand est nommé Commandant en chef des forces armées par Paul Reynaud à la place de Maurice Gamelin. Espérant stopper l’offensive allemande, le général établit un nouveau front défensif appelé « ligne Weygand ». Pourtant au gouvernement, il se murmure déjà que Pétain et Weygand lui-même n’espèrent plus grand chose de cette guerre, et que l’heure est au sauvetage de ce qu’il reste de l’armée française.

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Lundi 20 mai 1940

Bombardement d’Abbeville

A Abbeville, deux vagues de bombardiers allemands font pleuvoir leurs bombes sur plusieurs quartiers, dont celui de la gare et du centre-ville historique. Ces raids, inexpliqués, et alors que la ville est traversée par de nombreux civils français et étrangers, se poursuivent jusqu’en fin de journée. La ville est prise par les Allemands à 20h30, qui atteignent finalement la Manche dans la nuit. Le dramatique bombardement d’Abbeville fait au moins 2 500 morts et des centaines de blessés.

Le bombardement d’Abbeville

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Mardi 21 mai 1940

L’armée française est encerclée en Belgique

Malgré les discours optimistes de Reynaud et de Weygand, la réalité du terrain est catastrophique et implacable. En se dirigeant vers l’ouest, les Allemands occupent désormais la ville de Péronne. Amiens vient d’être dépassée par les chars de Guderian. L’armée alliée est ainsi coupée en deux et ses meilleures unités sont encerclées en Belgique. Abandonnant Arras, le corps expéditionnaire britannique reçoit l’ordre de se replier vers Dunkerque.

france année 1940     Mardi 21 mai 1940

L’appel du 21 mai du colonel de Gaulle

Après la bataille de Montcornet, le colonel de Gaulle reçoit l’ordre de se replier sur Savigny-sur-Ardres. Le 21 mai 1940, dans ce petit village de la Marne, les services de propagande du Grand Quartier général se déplacent et enregistrent une brève interview du vainqueur de Montcornet. L’exercice, loin d’être anodin, n’est pas improvisé. L’objectif vise bien à remonter le moral mis à mal des troupes françaises et à redonner de l’espoir à la population, grâce à des discours optimistes.

L’appel du 21 mai 1940

france année 1940 drapeau royaume-uni      Dimanche 25 mai 1940

Réunion du Conseil suprême allié

Après avoir expliqué que la 1re Armée n’a plus que trois divisions susceptibles de se battre, le général Blanchard ajoute cependant que « la création d’une vaste tête de pont couvrant Dunkerque paraît répondre à nos possibilités ». Au cours de cette même réunion, Weygand déclare : « Chacune des parties de l’armée devra se battre jusqu’à épuisement pour sauver l’honneur du pays. […] Il n’est plus question d’offensive, ni même d’organiser la retraite, mais de sauver les drapeaux ».

france année 1940 drapeau royaume-uni Drapeau nazi - Allemagne 1940     Lundi 26 mai 1940

Opération Dynamo

Depuis plusieurs jours déjà, et dans tous les ports de Grande-Bretagne, on recense les navires civils ou militaires en vue d’une opération exceptionnelle et audacieuse à bien des égards. Alors que les villes d’Arras et de Boulogne-sur-Mer viennent de tomber aux mains allemandes, il est décidé d’évacuer les forces alliées, constituées de près de 340 000 soldats, repliées et encerclées à Dunkerque sous le feu des attaques de l’aviation allemande.

L’opération Dynamo à Dunkerque

Drapeau nazi - Allemagne 1940 drapeau royaume-uni     Lundi 27 mai 1940

Massacre du paradis

Alors que le Corps expéditionnaire britannique bat en retraite en direction de Dunkerque, des soldats se retrouvent isolés de leur régiment et décident d’occuper et de défendre une ferme située dans le hameau du Paradis, commune de Lestrem en France. Traqués par la division SS Tokenkopf et à court de munitions, les 99 soldats n’ont d’autres choix que de se rendre. S’ils pensaient être faits prisonniers, il n’en est rien. Les hommes sont alignés le long d’un mur, puis lâchement mitraillés.

Drapeau nazi - Allemagne 1940     Mardi 28 mai 1940

La Belgique capitule

Tout juste 18 jours à peine après le début des combats contre l’Allemagne nazie, la Belgique capitule, trop largement dépassée par les offensives ennemies. Alors que le roi belge Léopold III est fait prisonnier de guerre, Paul Reynaud dénonce une « attitude inqualifiable », parle d’un « fait sans précédent dans l’Histoire, sans prévenir ses camarades de combat français et anglais, ouvrant la route de Dunkerque aux divisions allemandes ».

Drapeau nazi - Allemagne 1940 drapeau royaume-uni     Mardi 28 mai 1940

Massacre du Wormhout

Faute de munitions, une unité britannique est contrainte de se rendre à une compagnie SS. Les désormais prisonniers sont enfermés dans une grange et plusieurs grenades sont jetées à l’intérieur avant que les SS ne tirent à travers le bâtiment. Certains survivants parviennent à s’échapper, les autres sont exécutés en sortant, soit 80 hommes lâchement assassinés.

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Vendredi 31 mai 1940

Fin de la résistance de la poche de Lille

Encerclés dans la ville de Lille depuis le 25 mai et les munitions désormais épuisées, après des centaines de morts et blessés civils et militaires, les quelques 40 000 soldats français présents se rendent à l’ennemi. Ainsi, les points de résistance cessent le combat les uns après les autres. Cette résistance acharnée aura grandement aidé le Corps expéditionnaire britannique à rembarquer à Dunkerque au cours de l’Opération Dynamo.

Juin 1940

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Luindi 3 juin 1940

Opération Paula

Les environs de Paris sont bombardés par la Luftwaffe. Les aérodromes sont particulièrement visés afin de réduire à néant le reste de l’armée de l’air française et d’assurer aux Allemands la supériorité du ciel. L’opération ne rencontre cependant pas un grand succès, les Français étaient au courant de l’attaque prévue, grâce aux signaux interceptés depuis la Tour Eiffel.

france année 1940 drapeau royaume-uni Drapeau de la Pologne Drapeau de la Norvège Drapeau nazi - Allemagne 1940     Mardi 4 juin 1940

Opération Alphabet

Alors que la ville norvégienne de Narvik avait été reprise par les Alliés le 28 mai, les troupes françaises, britanniques et polonaises reçoivent l’ordre d’évacuer et de revenir en France afin de contrer la très forte offensive allemande sur le territoire national. L’opération se déroule ainsi jusqu’au 8 juin. Dès le lendemain, les Allemands reprendront la ville et y resteront jusqu’à la fin de la guerre.

La bataille de Narvik

france année 1940 drapeau royaume-uni     Mardi 4 juin 1940

Fin de l’opération Dynamo à Dunkerque

Grâce au sacrifice héroïque des troupes du général Fagalde, l’armée française est parvenue à tenir les Allemands hors de la ville, permettant l’évacuation des soldats alliés. Au 4 juin, plus 338 000 soldats ont été évacués avec succès dans des conditions incroyables. Une issue favorable qui changera, à long terme, le sort de la guerre. Le soir même, le drapeau nazi flottera sur le phare de Dunkerque.

L’opération Dynamo à Dunkerque

drapeau royaume-uni     Mardi 4 juin 1940

Discours de Winston Churchill

Face à la Chambre des communes, le Premier ministre Winston Churchill prononce un discours dans lequel il rend compte du sauvetage réussi des troupes alliées à Dunkerque. Faisant appel au courage de tous, sans lamentations aucune, il met aussi en garde contre une potentielle invasion allemande. C’est une véritable triomphe oratoire, peut-être l’in des plus beaux de la Seconde Guerre mondiale. Les députés se lèvent d’un seul homme, applaudissent, certains pleurent.

Le discours de Churchill du 4 juin 1940

france année 1940     Mercredi 5 juin 1940

De Gaulle nommé sous-secrétaire d’état à la défense nationale et à la guerre

En plein débâcle militaire, Paul Reynaud tente une nouvelle fois de réagir avec un nouveau remaniement de son gouvernement. Ainsi, Edouard Daladier est évincé, Paul Baudouin, très proche de Philippe Pétain, fait son entrée, tout comme Charles de Gaulle, nommé sous-secrétaire d’Etat à la Défense nationale et à la Guerre. En réalité, cette nomination n’est pas le fruit du hasard. Elle est la suite favorable d’une lettre écrite par le principal, concerné le 3 juin dernier.

Remaniement et lettre de Charles de Gaulle

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Jeudi 6 juin 1940

Offensives allemandes

A l’est de Roye, la 1er division cuirassée contre-attaque. Une cinquantaine de blindés allemands sont détruits. Au sud de Saint-Quentin, 22 000 soldats parviennent à repousser les assauts de 54 000 Allemands. Forte de 150 chars, la 7e panzerdivision se heurte elle aussi à une contre-attaque menée par le 7e régiment de cuirassés, pourtant réduit à 85 blindés. Si l’armée française se bat avec courage et héroïsme, elle sera néanmoins – à terme – debordée par le nombre.

france année 1940     Samedi 8 juin 1940

L’exode s’intensifie

Face à la débâcle militaire, les civils désespérés, apeurés et paniqués fuient le nord de la France vers le sud, ou l’ouest de la France. Ils sont des millions sur les routes, souvent à pied et fortement chargés de bagages hétéroclites, à la merci de l’aviation allemande. Les routes sont totalement encombrées par ce flux inarrêtable, parfois indirectement responsable du ralentissement des mouvements défensifs des armées françaises et britanniques.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Dimanche 9 juin 1940

La France est au bord de la rupture

L’armée allemande avance à une vitesse incroyable et parait maintenant inarrêtable. Rouen est occupée et les troupes ennemies s’approchent de Dieppe et de Compiègne. Le général Weygand s’adresse à Paul Reynaud : « Les lignes de résistance peuvent lâcher définitivement d’un moment à l’autre« . L’armée française est au bord de la rupture.

france année 1940 drapeau des Etats-Unis d'Amériques     Lundi 10 juin 1940

Le gouvernement français quitte Paris

Le gouvernement français part s’installer à Tours pour « raisons militaires impérieuses ». Avant de partir, Paul Reynaud lance un appel à l’aide à Roosevelt : « Nous nous enfermerons dans l’une de nos provinces pour nous battre et si nous en sommes chassés nous nous installerons en Afrique du Nord pour continuer la lutte et, en cas de nécessité, dans nos possessions américaines ».

france année 1940      Lundi 10 juin 1940

L’Italie déclare la guerre à la France

A Rome, depuis le balcon du palais de Venise et face à une foule d’un enthousiasme manifestement mesuré, Mussolini déclare la guerre à la France, malgré l’opposition du roi et de son ministre des Affaires étrangères. Paul Reynaud aura la réaction suivante : « Quel peuple noble et admirable que ces Italiens qui nous poignardent dans le dos à un moment pareil ». Roosevelt, président des États-Unis, a sensiblement les mêmes mots : « La main qui tenait le poignard l’a plongé dans le dos de son voisin ».

Pourquoi Mussolini se tourne vers Hitler ?

france année 1940 drapeau royaume-uni Drapeau nazi - Allemagne 1940     Lundi 10 juin 1940

Opération Cycle

Une partie des troupes alliées – situées dans l’ouest de la France – embarquent depuis Le Havre. L’opération sera partiellement réussie : 2 137 britanniques et 1 184 français seront évacués, mais plus de 6 000 seront capturés. Le 11 juin, attaqué par l’aviation allemande, la cargo Niobé est coulé, faisant plus de 800 victimes. Les allemands prendront Le Havre le 13 juin suivant.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Mardi 11 juin 1940

Massacre du bois d’Eraine

Après de brefs mais durs combats, plusieurs soldats français se rendent, à cours de munitions. Faits prisonniers, ils sont emmenés à la ferme d’Éloges-les-Bois. Le commandant allemand fait alors séparer les soldats africains des soldats métropolitains. Les deux groupes sont alors emmenés dans deux endroits différents. En fin de journée, 64 tirailleurs sénégalais sont portés disparus. Leurs corps ne seront jamais retrouvés.

Le massacre du Bois d’Eraine

france année 1940     Mardi 11 juin 1940

Paris est déclarée « ville ouverte »

Chef des forces françaises, le général Maxime Weygand déclare Paris « ville ouverte » afin d’en éviter sa destruction. Les combats y sont ainsi interdits et la capitale se vide d’une très grande partie de ses habitants. La veille, Reynaud avait lancé un appel à l’aide à Roosevelt, mais qui restera sans effet concret : « Nous nous enfermerons dans l’une de nos provinces pour nous battre et si nous en sommes chassés, nous nous installerons en Afrique du Nord pour continuer la lutte ».

france année 1940     Mercredi 12 juin 1940

Le général Weygand signe l’ordre de retraite générale

Devant le premier conseil des ministres qui se tient près de Tours en urgence, le chef d’état-major des armées estime qu’il est nécessaire de demander l’armistice.
Le maréchal Philippe Pétain exprime le même avis mais le président du Conseil, Paul Reynaud, et la grande majorité des ministres présents, repoussent fermement cette hypothèse contraire, selon eux; à l’honneur de la France.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Mercredi 12 juin 1940

Rommel atteint la Normandie

Repliée sur la Seine et la Marne, la situation de l’armée française est dramatique : onze des trente divisions engagées ne possèdent plus que 50% de leurs effectifs, treize sont réduites à 25%, et les autres ont été détruites. Alors que les Allemands peuvent encore engager des centaines d’autres divisions complètes, les troupes de Rommel atteignent la Normandie : « Ici, la bataille est terminée… Moment merveilleux » !

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Vendredi 14 juin 1940

Les Allemands entrent dans Paris

A 5h30 du matin, la 87e division d’infanterie de l’armée allemande entre dans Paris, déclarée « ville ouverte » trois jours plus tôt. Alors que les drapeaux français sont retirés des édifices, un premier étendard à croix gammée est installé à 9h45 au sommet de l’Arc de Triomphe. Peu de temps après, les troupes nazies défileront sur les Champs-Élysées et sur la place de l’Étoile, marquant ainsi le début de l’occupation de la capitale française.

france année 1940 drapeau royaume-uni     Vendredi 14 juin 1940

Réunion du Conseil suprême allié

A la préfecture de Tours, où se tient une nouvelle réunion du Conseil suprême allié, Churchill, inflexible, déclare : « Nous nous battrons jusqu’au bout, n’importe comment, n’importe où, même si vous nous laissez seuls ! […] La cause de la France nous sera toujours chère et si gagnons la guerre, nous restaurerons la France dans toute sa puissance et sa dignité ».

france année 1940     Vendredi 14 juin 1940

Opération Vado de la Marine française

Sous le commandement de l’amiral Duplat et au départ de Toulon, la flotte française pilonne – à 4h30 du matin – les ports italiens de Gêne et de Savone dans l’objectif de détruire la logistique ennemie. Si les dégâts sont finalement mineurs, l’opération Vado a au moins le mérite de souligne la faiblesse défensive des côtes italiennes. Bien que tardive, la réponse de l’armée italienne coûtera la vie à douze marins français.

france année 1940 drapeau royaume-uni Drapeau de la Pologne Drapeau de la Tchécoslovaquie en 1938     Vendredi 14 juin 1940

Opération Ariel

Depuis Brest, Saint-Nazaire, La Pallice puis de Bordeaux, Le Verdon, Bayonne et Saint-Jean-de-Luz à partir du 17 juin, plus de 190 000 soldats alliés, mais aussi des civils, des équipements et du matériel, sont évacués vers la Grande-Bretagne. Après l’opération Dynamo ou encore l’opération Cycle, les évacuations se poursuivront jusqu’au 25 juin suivant, avant de continuer – au cours de l’été – dans le sud de la France. Le lendemain, de Gaulle embarquera depuis Brest pour rejoindre Londres.

france année 1940     Samedi 15 juin 1940

Le gouvernement s’installe à Bordeaux

Le 13 juin, le gouvernement français avait quitté Tours pour rejoindre la Gironde. Avant cela, un Conseil des ministres s’était tenu. A cette occasion, Pétain estimait impossible un départ vers l’Afrique : « Je déclare, en ce qui me concerne, que hors du gouvernement s’il le faut, je me refuserai à quitter le sol métropolitain. Je resterai parmi le peuple français pour partager ses peines et ses misères. L’armistice est à mes yeux la condition nécessaire de la pérennité de la France éternelle. »

drapeau royaume-uni france année 1940     Dimanche 16 juin 1940

Plan d’Union franco-britannique

Depuis Londres, et après un entretien avec le Premier ministre, de Gaulle téléphone à Paul Reynaud : « Churchill propose la constitution d’un gouvernement unique franco-britannique ». Le projet prévoit la fusion des pouvoirs publics des deux pays ainsi que la mise en commun de leurs ressources et pertes. Lorsque Reynaud présente le projet à ses ministres, Pétain répond que « c’est un mariage avec un cadavre ». Chautemps lui, craint une domination britannique. Le projet est refusé.

france année 1940     Dimanche 16 juin 1940

Démission de Paul Reynaud

Après les lourds débats qu’a entrainé le rejet du projet d’Union franco-britannique, Paul Reynaud – se sentant minoritaire au sein de son propre gouvernement – donne sa démission. Imaginant inacceptables les conditions allemandes pour un armistice, celui-ci est convaincu d’être rappelé pour former et conduire et nouveau gouvernement de combat. Mais c’est finalement au maréchal Pétain que le président Lebrun nomme à la présidence du Conseil.

france année 1940     Dimanche 16 juin 1940

Pétain nommé président du Conseil

Le maréchal Pétain forme un nouveau gouvernement majoritairement composé de personnalités de droite, mais aussi de radicaux et de socialistes. Camille Chautemps – membre radical-socialiste – est maintenu à ses postes de ministre d’État et de vice-président du Conseil. Tous sont partisans d’une demande d’armistice. Une requête est immédiatement envoyée à l’Allemagne nazie pour renseignement des éventuelles conditions de paix qu’elle pourrait proposer.

france année 1940 drapeau royaume-uni     Lundi 17 juin 1940

De Gaulle quitte la France

Rentré de la capitale britannique le 16 au soir, de Gaulle apprend la démission de Paul Reynaud. Se sachant accusé de trahison par certains membres du nouveau gouvernement, il décide de quitter la France. En tout début de matinée, celui-ci d’envole une nouvelle fois pour Londres depuis Bordeaux, en compagnie du général Spears et du lieutenant Geoffroy de Courcel et avec 100 000 francs en poche, prélevés sur des fonds secrets.

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Lundi 17 juin 1940

Pétain annonce la fin des combats

A la fois soulagés, accablés et honteux, des millions de Français entendent la voix du maréchal Pétain à la radio. Il est midi trente : « C’est le cœur serré que je vous dis qu’il faut cesser le combat. […] Sûr de l’appui des anciens combattants que j’ai eu la fierté de commander, je fais à la France le don de ma personne pour atténuer son malheur ». Croyant à la fin de la guerre, plusieurs unités françaises capitulent et se rendent, alors qu’aucun armistice n’est – pour l’heure – signé.

drapeau royaume-uni france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Lundi 17 juin 1940

Le RMS Lancastria coulé à Saint-Nazaire

Dans la rade de Saint-Nazaire, plus de 80 bâtiments, réquisitionnés dans le cadre de l’opération Ariel, attendent pour évacuer les troupes alliées vers la Grande-Bretagne. Parmi eux, le RMS Lancastria. Étant le plus gros navire présent, il représente une cible idéale pour la Luftwaffe. A 16 heures, il est attaqué par des bombardier allemands. Alors que sa capacité est de 4 000 places, 9 000 soldats sont présents à bord. La navire sombre en 24 minutes, emmenant près de 4 000 vies.

france année 1940     Mardi 18 juin 1940

L’appel du 18 juin du général De Gaulle

Après le message du maréchal Pétain, de Gaulle prend la parole sur la BBC : « […] Certes nous avons été, nous sommes submergés, par la force mécanique terrestre et aérienne de l’ennemi. Mais le dernier mot est-il dit, l’espérance doit-elle disparaitre ? La défaite est-elle définitive ? Non… Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France… Car la France n’est pas seule. » A peine quelques dizaines de milliers de personnes l’écoutent.

france année 1940     Mardi 18 juin 1940

Les villes sont déclarées ouvertes

Pour en éviter leur destruction, les villes de plus de 20 000 habitants sont déclarées « villes ouvertes ». Pendant ce temps, le gouvernement français – alors que Mussolini et Hitler se rencontrent pour discuter du sort de la France – nomme vingt personnes comme plénipotentiaires pour l’armistice. A Londres, Churchill déclare : « Hitler sait qu’il lui faudra nous vaincre dans nos îles ou perdre la guerre. Armons-nous donc de courage pour faire face à nos devoirs. »

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Mardi 18 juin 1940

Défense de la Loire

Jusqu’au 20 juin, des affrontements éclatent à Saumur, à Montsoreau, et à Gennes entre les élèves officiers de réserve de l’École d’application de la cavalerie ainsi que d’autres éléments de l’armée française contre 40 000 soldats allemands. Dans un autre et plus malheureux registre, à Vierzon, des habitants tuent un officier français souhaitant poursuivre les combats. Deux jours plus tard, le colonel Charly est assassiné par ses hommes pour les mêmes raisons.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Mercredi 18 juin 1940

Massacre de Clamecy

A Clamecy, dans la Nièvre, 43 soldats africains enrôlés dans l’armée française, sont assassinés par les troupes allemandes, à proximité du petit bois de la Pépinière. Un 44e soldat – qui était parvenu à s’échapper – est repéré et dénoncé par une fermière à quelques kilomètres de là, dans la commune d’Oisy, où il est à son tour tué et enterré sur place. Son identité, comme celle de onze autres soldats, est restée inconnue.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Mercredi 19 juin 1940

Cherbourg et Brest tombent

Le gouvernement français se prépare à capituler, il vient de recevoir une réponse des Allemands : un « rendez-vous » est fixé à Rethondes. Abandonné dans la panique de l’avancée ennemie, les allemands découvrent ce même jour, un train contenant une partie des archives secrètes du Grand Quartier général français et mettent ainsi la main sur des documents de guerre importants, dont certains codes utilisés par les Alliés.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Mercredi 19 juin 1940

Bombardement de Bordeaux

Pour faire pression sur le gouvernement français – duquel les Allemands auraient appris son désir de finalement gagner l’Afrique de Nord – et dans le but de le pousser à signer l’armistice, Bordeaux est bombardée dans la nuit du 19 au 20 juin. Le projet de départ est alors ajourné par le président Lebrun. Seuls 26 députés et sénateurs, dont Édouard Daladier, Jean Zay, Georges Mandel ou Pierre Mendès-France, embarqueront à bord du Massilia le 21 juin et seront arrêtés le 24 pour désertion.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Jeudi 20 juin 1940

Massacre de Chasselay

Alors que troupes allemandes foncent désormais en direction du sud de la France, à Chasselay-Montluzin, près de Lyon, des tirailleurs du 25e Régiment de Tirailleurs Sénégalais et leurs officier se font prisonniers de guerre, après de durs combats et une résistance héroïque. Alignés face à deux chars de la Wehrmacht, 188 tirailleurs sont assassinés à l’aide des mitrailleuses des blindés ennemis.

france année 1940     Vendredi 21 juin 1940

L’Italie attaque la France

Début de l’offensive italienne à la frontière française, aussi appelée la bataille des Alpes. Environ 300 000 ennemis attaquent au niveau de la frontière et de ses fortifications. Les offensives sont repoussées par une forte résistance de l’armée française, pourtant bien en infériorité numérique. Elle est dans ce secteur composée d’environ 180 000 soldats et cause la mort de plusieurs centaines de soldats italiens.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Vendredi 21 juin 1940

Début des négociations de l’armistice franco-allemand

A Rethondes, une délégation française est envoyée par le maréchal Pétain pour négocier et signer l’armistice. C’est dans le wagon du maréchal Foch, celui-là même où les Allemands avaient été contraints de reconnaitre leur défaite en 1918, que les pourparlers vont débuter. Arrivé à 15h15, Hitler se présente devant la statue de l’Alsace-Lorraine sur laquelle figure l’inscription : « Ici, 11 novembre 1918, succombe le criminel orgueil de l’Empire allemand vaincu par les peuples libres […].

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Samedi 22 juin 1940

Signature de l’armistice franco-allemand

Malgré des heures de négociations, au cours desquelles les Français n’obtiennent aucune satisfaction, l’armistice est signé. La France est divisée en deux zones, l’une occupée et l’autre dite « libre », l’Alsace-Lorraine est directement rattachée au Reich et les départements du Nord et du Pas-de-Calais à l’administration militaire allemande de belgique. L’Allemagne retient deux millions de prisonniers et prélèvera bientôt quotidiennement 400 millions de francs au titre des frais d’occupation.

La ligne de démarcation et les zones d’occupation

drapeau royaume-uni france année 1940     Samedi 22 juin 1940

Allocution de Winston Churchill

Après la signature de l’armistice franco-allemand, malgré l’engagement de la France auprès de l’Angleterre à ne pas conclure de paix séparée avec l’Allemagne, Churchill réagit : « Le gouvernement de Sa Majesté a appris avec douleur et stupéfaction que le gouvernement français avait accepté les conditions fixées par les Allemands. » De fait, le Premier ministre ne reconnait pas officiellement le gouvernement de Bordeaux.

france année 1940 drapeau royaume-uni     Dimanche 23 juin 1940

Discours du maréchal Pétain

En s’adressant aux Français, le maréchal Pétain répond à Churchill : « Le gouvernement et le peuple français ont entendu hier, avec la stupeur attristée les paroles de M. Churchill. Nous comprenons l’angoisse qui les dicte. M. Churchill redoute pour son pays les maux qui accablent le nôtre depuis un mois. Il n’est pourtant pas de circonstances où les Français puissent souffrir, sans protester, les leçons d’un ministre étranger. »

france année 1940     Dimanche 23 juin 1940

Pierre Laval nommé vice-président du Conseil

Bien que son nom avait été évoqué et que des discutions avaient même été entamée, Pierre Laval n’avait finalement pas été nommé dans la première formation du gouvernement du maréchal Pétain, il y a quelques jours seulement. Mais ce n’était que partie remise, Laval entre officiellement dans le gouvernement français au poste de ministre d’État et de vice-président du Conseil.

france année 1940    Lundi 24 juin 1940

Signature de l’armistice franco-italien

Malgré des pertes colossales pour l’armée de Mussolini, l’armistice franco-italien est signé et l’Italie devient le second pays à s’emparer d’un bout de territoire français. La zone d’occupation italienne comprend une surface d’environ 800 km² et près de 28 000 habitants. Quatre départements sont partiellement occupés : les Alpes-Maritimes, les Alpes de Haute-Provence, les Hautes-Alpes et la Savoie.

La ligne de démarcation et les zones d’occupation

france année 1944     Mardi 25 juin 1940

Discours du maréchal Pétain

Indépendamment de l’armistice, le nouveau gouvernement s’engage dans un combat idéologique, en totale opposition de ses prédécesseurs. A la radio, Pétain déclare : « Vous avez souffert. Vous souffrirez encore. Votre vie sera dure. Ce n’est pas moi qui vous bernerai par des paroles trompeuses. Je hais les mensonges qui vous ont fait tant de mal. […] Notre défaite est venue de nos relâchements. L’esprit de jouissance détruit ce que l’esprit de sacrifice a édifié. Un ordre nouveau commence. »

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1944     Vendredi 28 juin 1940

Hitler visite Paris

En tout début de matinée, Hitler se rend à Paris qu’il visite – à cinq heures du matin – en compagnie d’Albert Speer – son architecte personnel – Arno Breker et Martin Bormann. Après s’être rendu à l’Opéra Garnier – selon lui le plus beau théâtre du monde – il fait escale au Louvre, devant la Madeleine, sur la place de la Concorde, sur les Champs-Élysées, au pied de l’Arc de Triomphe, place du Trocadéro – où il se fait photographier avec la tour Eiffel, ainsi qu’aux Invalides.

drapeau royaume-uni Drapeau de la france libre     Vendredi 28 juin 1940

Naissance de la « France Libre »

Alors qu’il ne reconnait pas le gouvernement du maréchal Pétain comme étant celui d’un pays libre, le Premier ministre Winston Churchill – après son accord le 23 juin pour la création d’un Comité national français – reconnaît officiellement de Gaulle comme « chef de tous les Français libres ». Chaque jour, des Français gagnent l’Angleterre pour le rejoindre. Mais pour l’heure, c’est encore peu pour le général, qui oscille entre exaltation et déception.

Juillet 1940

france année 1940     Lundi 1er juillet 1940

Le gouvernement s’installe à Vichy

Les troupes allemandes approchant de Bordeaux, le gouvernement avait quitté la ville pour – dans un premier temps – s’installer à Clermont-Ferrand. Mais face à l’absence de structures hôtelières, le gouvernement français fait finalement le choix de Vichy, ville dans laquelle les capacités d’hébergement sont bien meilleures et permettent l’accueil des parlementaires – que s’apprête à convoquer Laval – et les autres services gouvernementaux.

drapeau royaume-uni france année 1940     Mercredi 3 juillet 1940

L’attaque de Mers el-Kébir

Selon l’article 8 du traité d’armistice, la flotte française doit être rassemblée, démobilisée et désarmée sous contrôle allemand et italien. Or, cet article inquiète fortement Churchill. Il en est persuadé, l’Allemagne va s’emparer de la flotte française et cette éventualité devient alors directement un risque mortel pour le Royaume-Uni. Dans la rade de Mers el-Kébir, les négociations n’aboutissent pas, et 1380 marins français sont tués dans cette attaque menée par les Britanniques.

L’opération Catapult et l’attaque de Mers el-Kébir

france année 1940 drapeau royaume-uni     Jeudi 4 juillet 1940

Rupture des relations diplomatiques entre Vichy et le Royaume-Uni

Après l’attaque de Mers el-Kébir, le gouvernement de Vichy décide de rompre ses relations diplomatiques avec le Royaume-Uni. Dans l’ensemble, les Français approuvent et apprécient d’autant plus la déclaration du nouveau ministre des Affaires étrangères, Paul Baudoin : « A cet acte inconsidéré d’hostilité, le gouvernement français n’a pas répondu par un acte d’hostilité ».

France libre      Lundi 8 juillet 1940

De Gaulle réagit à l’attaque de Mers el-Kébir

Depuis la radio de Londres, de Gaulle s’adresse aux Français et déclare regretter l’attaque de Mers el-Kébir, tout en l’approuvant cependant par « principe et par nécessité : « Le gouvernement qui fut à Bordeaux avait consenti à livrer nos navires à la discrétion de l’ennemi. Par principe et par nécessité, l’ennemi les aurait un jour employés soit contre l’Angleterre, soit contre notre propre empire. Eh bien, je dis sans ambages qu’il veut mieux qu’ils aient été détruits ».

drapeau royaume-uni france année 1940     Lundi 8 juillet 1940

Attaque du Richelieu

Dans la rade de Dakar, le cuirassé français Richelieu est bombardé par l’aviation britannique. Si le navire – dont les dégâts sont jugés légers – parvient à s’échapper, cette attaque alimente toujours plus un sentiment anglophile qui se développe en France depuis l’attaque de Mers el-Kébir. Parallèlement, Pierre Laval dont l’anglophobie n’est un secret pour personne, voit son autorité davantage confortée.

france année 1940     Lundi 8 juillet 1940

Dernier Conseil des ministres

A 21h00, le président de la République, Albert Lebrun, préside un Conseil des ministres. Il sera le dernier de la IIIe République française. Tout du long, Lebrun enregistre et sans émettre la moindre objection, les décisions préparées par Pierre Laval : principe d’une révision constitutionnelle et l’attribution des pleins pouvoirs, y compris constitutionnels, au maréchal Pétain, jusqu’à la conclusion de paix – qui ne viendra jamais – avec l’Allemagne nazie.

france année 1940     Mardi 9 juillet 1940

Vote pour une révision constitutionnelle

Édouard Herriot, qui préside une Assemblée nationale plutôt agitée, rend un hommage vibrant au maréchal Pétain, avant de procéder au vote du projet de constitution : « Autour de Monsieur le maréchal Pétain, dans la vénération que son nom inspire à tous, notre nation s’est regroupée dans sa détresse. Prenons garde de ne pas troubler l’accord ui s’est établi sous son autorité. Le projet est favorablement voté en deux temps par les Députés et les Sénateurs, à une quasi-unanimité.

france année 1940     Mercredi 10 juillet 1940

Pétain obtient les pleins pouvoirs

Pour 569 voix contre 80 et 17 abstentions, « l’Assemblée nationale donne tout pouvoir au gouvernement de la République sous l’autorité et la signature du maréchal Pétain, à l’effet de promulguer une nouvelle Constitution de l’État français. Cette constitution devra garantir les droits du travail, de la famille et de la patrie ». Abert Lebrun se retrouve démissionnaire forcé, c’est la fin de la Troisième République.

france année 1940     Jeudi 11 juillet 1940

Pétain se proclame chef de l’État français

Trois actes constitutionnels sont promulgués. Le premier stipule que le maréchal Pétain se proclame « Chef de l’État français ». Encore présent la veille dans la loi du 10 juillet, le mot « République » disparait finalement. Le second fixe les pouvoirs du chef de l’État : plénitude du pouvoir gouvernemental, nomination et révocation des ministres, pouvoir législatif… Enfin, le dernier précise que la Chambre des députés et le Sénat sont ajournés sine die.

france année 1940     Samedi 13 juillet 1940

Allocution du général de Gaulle

Depuis Londres, le général de Gaulle s’adresse aux Français : « Ce soir, veille du 14 juillet, il n’est pas une pensée française qui ne soit pour la France seule. Le slogan d’une France pécheresse, justement punie de ses fautes et qui court à l’expiation, voilà qui convient tout à fait à nos vainqueurs du moment. Voilà qui répond trop bien aux remords et aux intérêts de ceux qui ont capitulé. Pour l’instant, il s’agit de faire tout le possible, activement ou passivement, pour que l’ennemi soit battu. »

france année 1944     Dimanche 14 juillet 1940

Jour de fête nationale

A Vichy, la journée est marquée par le recueillement. Le drapeau français est mis en berne, une minute de silence est observée et la sonnerie aux morts est exécutée après un défilé militaire. A Londres, le général de Gaulle passe en revue 800 soldats de la France Libre. Dans les rues de la capitale anglaise, des affiches reprenant le texte de l’appel du 18 juin sont placardées sur les murs.

france année 1940     Lundi 15 juillet 1940

Création d’un secrétariat aux réfugiés

Le gouvernement de Vichy organise le rapatriement des réfugiés. Pour permettre le retour d’environ 3,8 millions de Français encore éloignés de leur domicile, il créé le secrétariat aux réfugiés. Son objectif : que les Français retrouvent rapidement leur domicile et leur travail. Ce même jour, les frontières avec l’Allemagne de 1871-1918 sont rétablies. L’Alsace-Moselle est officiellement annexée au Reich Allemand.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1944     Mardi 16 juillet 1940

Expulsion des juifs d’Alsace-Moselle

Alors que l’Alsace-Moselle est officiellement annexée au Reich depuis la veille, ce jour-là, le gauleiter Robert Wagner fait expulser environ 18 000 Juifs de la région. L’ensemble de leurs biens, intérêts et droits sont confisqués. Envoyés en zone libre, ils n’ont plus rien. Alors que débute la germanisation du territoire, les expulsions toucheront plus de 70 000 personnes, de toute confession ou origine.

france année 1940      Mercredi 17 juillet 1940

Loi du 17 juillet

Par simple décret ministériel, les magistrats, fonctionnaires, agents civils ou militaires de l’État, peuvent être relevés de leurs fonctions. Au cours des six prochains mois, 2 280 fonctionnaires seront révoqués, dont 49 préfets et 58 sous-préfets et secrétaires généraux. Ce même jour, une autre loi interdit l’accès aux emplois publics de toute personne née d’un père étranger, répondant au slogan « La France aux Français ».

france année 1940     Lundi 22 juillet 1940

Lois des 22 et 23 juillet

La loi du 22 juillet permet l’institution d’une commission chargée de réviser toutes les naturalisations accordées en France depuis 1927, et de retirer la nationalité française à ceux qui naturalisés, sont jugés indésirables. Le lendemain, la loi du 23 juillet prononcera la déchéance de nationalité à l’égard des personnes ayant quitté le territoire métropolitain pour se rendre – entre le 10 mai et le 30 juin 1940 – à l’étranger. De Gaulle et ceux qui l’ont suivi sont donc visés.

france année 1940     Mardi 30 juillet 1940

Création des chantiers de la jeunesse

Destinés un transmettre les valeurs de la Révolution nationale promulguée par le maréchal Pétain, les « Chantiers de la jeunesse française » (CFJ) accueillent les jeunes hommes de la zone libre et en âge d’effectuer leur service militaire – ce dernier ayant été supprimé par l’armistice franco-allemand – avec l’objectif, non-avoué, de maintenir un recrutement pseudo militaire. Tous sont tenus d’effectuer une période de neuf mois au cours de laquelle ils participent à différents travaux.

france année 1940     Mardi 30 juillet 1940

Instauration de la Cour de Riom

L’acte constitutionnel du 30 juillet permet l’instauration d’une Cour suprême de justice chargée de juger les ministres, anciens ministres et leur subordonnés directs « accusés d’avoir commis des crimes ou délits dans l’exercice ou à l’occasion de leurs fonctions ou d’avoir trahi les devoirs à leurs charges ». Cette Cour débouchera sur le procès de Riom – qui débutera le 19 février 1942 -, dans lequel de nombreuses personnalités de la Troisième République seront jugés.

Le procès de Riom

Août 1940

france année 1940     Vendredi 2 août 1940

De Gaulle condamné à mort

Un temps condamné à quatre ans de prison et cent francs d’amende pour « provocation de militaires à la désobéissance » ainsi que « refus d’obéissance », le général de Gaulle est à nouveau jugé – à la demande de Vichy qui désapprouve la légèreté des sanctions – par la cour martiale de Clermont-Ferrand. Sa peine est alors considérablement alourdie, le général de la désormais France Libre est condamné à mort pour trahison envers son pays.

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Lundi 5 août 1940

Otto Abetz nommé ambassadeur du Reich en France

Faisant suite à l’armistice, Otto Abetz est envoyé en France et nommé ambassadeur du Reich avec pour principale directive – émise par le Führer lui-même – de faire en sorte que la « France reste faible » et que « tout soit entrepris pour susciter la division interne ». Très rapidement, il se rapprochera de Pierre Laval et en fera son levier d’influence auprès de la politique du gouvernement de Vichy.

france année 1940     Mardi 13 août 1940

Loi contre les « Associations secrètes »

Visant les « Associations secrètes », la loi du 13 août proscrit la franc-maçonnerie et exige la preuve de chaque fonctionnaire du pays qu’il n’en est pas membre. Au cours des discution de cette loi, le ministre René Belin avait déclaré trouvé « excessive l’importance que l’on accorde à la maçonnerie ». Pétain approuve mais la loi est tout de même adoptée. Elle permettra – dans un futur proche – la révocation de nombreux fonctionnaires, dont 1 300 instituteurs.

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Vendredi 23 août 1940

Attentat du Düsseldorf

A Dieppe, le capitaine belge Joseph Godu et le mécanicien français Jean de Ruyck, font exploser leur remorqueur sur lequel se trouvent des soldats allemands. La détonation fait 38 morts, dont les deux auteurs. Il s’agit de l’un des premiers attentats contre l’occupant. Pour l’heure, les Allemands se contentent de camoufler les faits en accident : le navire aurait heurté une mine marine.

L’attentat du Düsseldorf

Drapeau nazi - Allemagne 1940 drapeau royaume-uni     Samedi 24 août 1940

Bombardement nocturne de Londres

Un pleine nuit et pour la première fois depuis 1918, Londres est touchée par une série de bombardements de la Luftwaffe. Les bombes tombent sur Aldgate, Bloomsbury, Bethnal Green, Finsbury, Hackney, Stepney, Shoreditch et West Ham.  Le lendemain, les Britanniques répliqueront sur Berlin. Pour la première fois – à son tour – l’Allemagne est attaquée sur son propre sol, touchant de plein fouet le moral de la population.

France libre    Mardi 27 août 1940

Ralliement de l’AEF et du Cameroun

Situé au cœur de l’Afrique équatoriale française, le Tchad se rallie à la France libre du général de Gaulle sous la responsabilité de son gouverneur ; Félix Éboué. L’Oubangui-Chari, le Cameroun et le Congo en feront de même les jours suivants, ainsi que le Gabon, au cours du mois d’octobre prochain. Pour l’heure, l’Afrique occidentale française reste, elle, fidèle au gouvernement de Vichy.

france année 1940     Mardi 27 août 1940

Abrogation du décret-loi Marchandeau

En vigueur depuis le mois d’avril 1939, ce décret punissait les auteurs de diffamations et injures raciales proférées dans la presse. Dans un même temps, Vichy annule toutes les poursuites en cours pour ces mêmes faits. De fait, les auteurs sont non seulement protégés, mais ils sont surtout encouragés. Ainsi en France, l’antisémitisme vient d’être légalisé.

Lois et mesures antisémites en France

france année 1940     Jeudi 29 août 1940

Création de la Légion française des combattants

Créée par le gouvernement de Vichy, la Légion française des combattants regroupe les associations – dissoutes pour l’occasion – d’anciens combattants français. Néanmoins, tous les anciens combattants ne la rejoindront pas de manière systématique. L’État français lui donne comme principal mission de « régénérer la nation par la vertu de l’exemple de sacrifice de 1914 – 1918 ».

Septembre 1940

drapeau royaume-uni Drapeau de la france libre     Vendredi 6 septembre 1940

« Les français parlent aux français »

Diffusée pour la première fois sur les ondes de la BBC le 14 juillet 1940, l’émission française Ici la France devient Les français parlent aux français. Elle lance le slogan de Jean Oberlé « Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris est allemand » sur l’air de la Cucaracha. Pour l’heure néanmoins, les Français se montrent fidèles à Radio Paris, qu’ils privilégient pour s’informer des différentes actualités.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 drapeau royaume-uni      Samedi 7 septembre 1940

Début du Blitz

Préparant l’invasion de l’Angleterre, Hitler avait tenté de détruire la Royal Air Force pour assurer la réussite d’un débarquement. Mais face aux lacunes rencontrées par la Luftwaffe pour détruire l’aviation britannique, le plan est modifié. Désormais, il consiste à bombarder les grandes villes dans l’objectif de terroriser les civils. Jusqu’en mai 1941, les bombardiers allemands frappent Londres, Coventry, Plymouth, Birmingham et Liverpool, faisant près de 43 000 morts.

france année 1940     Lundi 23 septembre 1940

Instauration des cartes et tickets de rationnement

L’achat des denrées alimentaires devient réglementé, et donc limité, sous présentation obligatoire d’une carte d’alimentation, délivrée en mairie. Durant toute l’Occupation du pays par l’Allemagne, les pénuries s’accentueront dramatiquement. Elles auront des répercutions réelles sur la santé des Français. On constatera entre autres une diminution du poids des nouveaux nés, une augmentation de la mortalité infantile et même des enfants touchés par un arrêt de croissance. 

Le rationnement en France

Drapeau nazi - Allemagne 1940 Drapeau du Japon      Vendredi 27 septembre 1940

Signature du pacte tripartite

A Berlin, Adolf Hitler, Galeazzo Ciano et Saburo Kurusu signent le pacte tripartite ; un accord de défense dans lequel l’Allemagne, l’Italie et le Japon se promettent une aide mutuelle en cas d’attaque de l’un d’eux. Dans les prochains mois, la Hongrie, la Roumanie, la Slovaquie, la Bulgarie, la Yougoslavie (durant deux jours seulement) et la Croatie y adhéreront également.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Vendredi 27 septembre 1940

Ordonnance allemande sur le statut des Juifs

En zone occupée, les autorités allemandes promulguent une ordonnance relative aux mesures contre les Juifs. Celle-ci interdit – à ceux qui ont quitté la zone occupée – d’y revenir. Aussi, les Juifs ont obligation de se faire recenser dans les sous-préfectures et ceux qui détiennent un commerce doivent désigner leur entreprise, à l’aide d’une affiche rédigée en allemand, comme étant juive. Si le gouvernement français proteste, en vain, il est pourtant lui aussi en train de préparer son « statut des Juifs ».

Octobre 1940

france année 1940     Jeudi 3 octobre 1940

Premier statut des Juifs

Adoptée par Vichy et sans demande allemande, Vichy établit le « statut des Juifs » par le loi du 3 octobre : « Est regardé comme Juif, pour l’application de la présente loi, toute personne issue de trois grands-parents de race juive ou de deux grands-parents de la même race si son conjoint lui-même est Juif« . Les Juifs ont également interdiction de travailler dans la fonction publique, leur nombre devient limité dans les professions libérales et ils ne peuvent plus travailler dans la presse.

Lois et mesures antisémites en France

france année 1940     Lundi 7 octobre 1940

Abrogation de la loi Crémieux

La loi du 7 octobre abroge officiellement la loi Crémieux de 1871. Cette dernière étendait la nationalité française aux Juifs d’Algérie. Par conséquent, ceux dénommés « Juifs indigènes » d’Algérie se voient retirer leur nationalité française. Le 4 octobre précédent, une autre loi était publiée et autorisait les préfets à internet les Juifs étrangers dans des camps ou à les assigner à résidence.

france année 1940     Vendredi 11 octobre 1940

La révolution nationale de Pétain

Au cours d’un discours radiodiffusé, le maréchal Pétain donne les grandes lignes du « régime nouveau » qu’il souhaite instaurer en France. S’adressant également à l’Allemagne, le chef de l’État invite à l’établissement d’une paix de collaboration :  » La France veut se libérer de ses amitiés […], qui n’ont en fait cessé de se modifier à travers l’histoire […]. Cette collaboration, la France est prête à la rechercher dans tous les domaines, avec ses voisins ».

Drapeau nazi - Allemagne 1940    Samedi 12 octobre 1940

Création du ghetto de Varsovie

Après l’annexion de la Pologne par l’Allemagne, les nazis décident de regrouper les Juifs et de les enfermer dans des ghettos. A Varsovie, capitale polonaise, 350 000 Juifs doivent s’installer dans une zone délimitée, qui représente à peine 3% de la superficie de la ville. Bientôt entourée d’un mur de trois mètres de haut et de barbelés, cette zone formera ainsi le ghetto de Varsovie. Il est le troisième du pays, après Lublin et Lodz.

Drapeau nazi - Allemagne 1940     Mercredi 23 octobre 1940

Hitler rencontre Franco à Hendaye

N’étant pas parvenu à vaincre l’Angleterre au cours des batailles aériennes de l’été, Hitler souhaite désormais attaquer certaines dépendances britanniques – à commencer par Gibraltar – en traversant l’Afrique du Nord. Pour cela, il a besoin de la collaboration de la France et de l’Espagne. Après une première rencontre avec Pierre Laval, le Führer se rend à la frontière franco-espagnole pour rencontrer Franco, qui rejette finalement l’éventualité d’une telle coopération avec l’Allemagne.

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Jeudi 24 octobre 1940

Entrevue de Montoire

Sur le quai de la gare de Montoire-sur-le-Loir, le maréchal Pétain rencontre Adolf Hitler, de retour de son voyage à Hendaye. S’il est question de faire entrer la France dans la collaboration avec l’Allemagne nazie, et bien que l’entretien entre les deux hommes ait été long, il n’en sort pour l’heure rien de concret. Néanmoins, cette poignée de main immortalisée sous l’œil de Joachim von Ribbentrop – ministre allemande des Affaires étrangères – en porte une symbolique indélébile.

Drapeau de la france libre     Dimanche 27 octobre 1940

De Gaulle annonce la création du conseil de défense de l’empire

A Brazzaville, capitale de l’Afrique Équatoriale française, le général de Gaulle annonce la création du Conseil de défense de l’Empire. Celui-ci doit donner une structure légitime à la France libre à l’échelle internationale et couper les prétentions de Vichy à s’arroger l’Empire et à discuter avec Londres. Il a notamment pour objectifs de veiller à la sécurité intérieure et extérieure de l’Empire, à son activité économique et à gérer les négociations avec les autres puissances étrangères.

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Mercredi 30 octobre 1940

La France entre en collaboration avec l’Allemagne

Au cours d’un discours diffusé à la radio, le maréchal explique que le dictateur allemand lui a proposé une collaboration concrète entre la France et l’Allemagne. Il ajoute : « J’ai, de cette collaboration, accepté le principe », avant de conclure son intervention par la tristement célèbre formule : « C’est dans l’honneur et pour maintenir l’unité française, une unité de dix siècles, dans le cadre d’une activité constructive du nouvel ordre européen, que j’entre aujourd’hui dans la voie de la collaboration. »

Novembre 1940

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940      Dimanche 10 novembre 1940

Déclaration de Bürckel à propos des Français de Moselle

Nommé gauleiter de Moselle, Josef Bürckel annonce l’expulsion des Français vivant en Moselle : « Vous connaissez tous la tâche que le Führer m’a confiée. Cette province doit être allemande à tout jamais. On va accomplir ici la même action que celle que nous avons déjà vue s’accomplir au Tyrol méridional, en Volhynie et en Bessarabie. De même que le Reich a rapatrié ses enfants allemands, de même la France va rapatrier tous ceux qui se sont confessés Français ».

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Lundi 11 novembre 1940

Célébration de l’armistice de 1918

Défiant l’occupant allemand, entre 1 000 et 3 000 lycéens et étudiants parisiens se rassemblent et prennent la direction de l’Arc de Triomphe. Aux cris de « Vive la France » et au son de la Marseillaise, la manifestation est violemment réprimée par l’armée allemande qui charge et disperse les jeunes français. Une centaine de manifestants sont arrêtés et emprisonnés, beaucoup sont aussi blessés.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940      Mardi 12 novembre 1940

Expulsion des Français d’Alsace-Lorraine

Après que tous les jeunes nés en Alsace-Lorraine aient été contraints de quitter l’armée d’armistice et les Chantiers de la jeunesse, Robert Wagner, gauleiter de la région qui avait notamment déclaré que « L’Alsace doit être purifiée de tous les éléments qui sont étrangers à la race allemande », procède aux expulsions de ceux qui souhaitent rester Français. Jusqu’au 22 novembre, 66 000 Lorrains et 120 000 Alsaciens sont expulsés vers la zone libre, par 66 trains à destination de Lyon.

La ligne de démarcation et les zones d’occupation

Drapeau nazi - Allemagne 1940     Mercredi 13 novembre 1940

Signature de l’ordonnance n°18

Au cours d’une visite de trois jours à Berlin du nouveau ministre des Affaires étrangères russe Viatcheslav Molotov, celui-ci rencontre Hitler, qui lui formule une offre de pacte quadripartite (avec le Japon et l’Italie). Mais le Führer se montre rapidement irrité par l’attitude du ministre soviétique ; à la fois tatillon et menaçant. Dès le lendemain de son départ, le 13 novembre, Hitler signe l’ordonnance n°18 qui prévoit la préparation d’une gigantesque offensive contre l’URSS au printemps 1941.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940      Samedi 30 novembre 1940

La « germanisation » des territoires français

Bürckel déclare officiellement l’annexion de la Moselle au Reich allemand, alors que l’Alsace, sous l’autorité de Wagner, est rattachée au Bade-Wurtemberg. En Alsace, un camp de redressement est ouvert à proximité de Schismeck ; il est destiné à convaincre les récalcitrants. L’usage de la langue française est désormais interdit, les noms des villes, villages et rues sont « germanisés » et certaines familles doivent même changer leur nom de famille si celui-ci n’a pas de consonance germanique.

Décembre 1940

france année 1940     Vendredi 13 décembre 1940

Pierre Laval est révoqué

Au cours du Conseil des ministres, Pierre Laval – partisan d’une collaboration accrue avec l’Allemagne nazie – est brutalement révoqué par le maréchal Pétain : « Des journaux inspirés par Abetz approuvent votre politique, surenchérissent et attaquent le gouvernement. […] Je ne sais rien de ce vous faites à Paris. Chaque fois que vous vous y rendez, je me demande de quel désastre nous allons payer votre voyage. Vous n’avez pas la confiance des Français. Vous n’avez pas la mienne ».

france année 1940     Samedi 14 décembre 1940

Pierre-Étienne Flandin nommé aux Affaires étrangères

Alors que Pierre Laval est placé en résidence surveillée, le maréchal Pétain annonce à la radio avoir pris la décision de se séparer de son vice-président et ministre des Affaires étrangères, annulant par la même occasion l’acte constitutionnel n°4 qui le désignait comme son successeur. Pierre-Étienne Flandin est nommé ministre des Affaires étrangères à sa place. Pétain précise aux Français que sa décision « ne retentit en rien sur nos relations avec l’Allemagne ».

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Dimanche 15 décembre 1940

Cérémonie du transfert des cendres du duc de Reichstadt

Un sarcophage contenant les cendres du Duc de Reichstadt est transféré de Vienne aux Invalides. Hitler étant persuadé que les Français lui en seront reconnaissants. Cependant, hormis les officiels, aucun Français n’assiste à la cérémonie, Pétain lui-même a décliné l’invitation. Dans une froideur extrême – causée par la révocation de Pierre Laval à laquelle s’opposent les Allemands – Abetz fait passer un message à Vichy lui interdisant de communiquer sur les événements du 13 décembre.

Drapeau nazi - Allemagne 1940 france année 1940     Lundi 16 décembre 1940

Otto Abetz débarque à Vichy

Escorté de SS, Otto Abetz débarque à Vichy avec des instructions claires de Hitler : menacer le maréchal sans le pousser à partir. Celui-ci informe le chef de l’État que le Führer prend la révocation de Laval comme un affront personnel, exigeant son retour au gouvernement. Pétain accepte de libérer Laval qui, un fois présent, s’adresse au maréchal – en présence d’Abetz – comme personne ne l’a jamais fait : « Vous n’êtes qu’un fantoche, une baudruche, une girouette qui tourne à tous les vents ».

france année 1940     Dimanche 22 décembre 1940

Honoré d’Estienne d’Orves débarque en France

Père de quatre enfants et militaire de carrière dans la marine française, Honoré d’Estienne d’Orves rejette l’armistice et rejoint à Londres, le général de Gaulle. Nommé à la tête du 2° bureau, un organisme chargé du renseignement pour la France Libre, et désireux de passer lui-même à l’action, il quitte l’Angleterre et rejoint clandestinement la France le 22 décembre 1940.

Honoré d’Estienne d’Orves

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Lundi 23 décembre 1940

Jacques Bonsergent est exécuté

Le 10 novembre dernier, un groupe d’amis se promenait à proximité de la gare Saint-Lazare. Dans l’obscurité de la nuit, ils avaient croisé une patrouille allemande. Pour des raisons inconnues, ou tout du moins pas encore totalement claires, une bousculade avait eu lieu avec les forces occupantes, au cours de laquelle un soldat avait reçu un coup de poing, sans que l’on puisse en identifier l’auteur. Condamné à mort et fusillé, il devient le premier civil exécuté sous l’Occupation, « Pour l’exemple ».

Jacques Bonsergent : premier civil exécuté sous l’Occupation

france année 1940 Drapeau nazi - Allemagne 1940     Mercredi 25 décembre 1940

Darlan rencontre Hitler à Beauvais

Darlan tente de convaincre Hitler que la nomination de Flandin n’entraînera aucun changement dans la politique de collaboration. En vain, le Führer insiste pour un retour de Laval. Les relations franco-allemandes sont interrompues et les autorités occupantes renforcent leur pression sur le gouvernement français : la ligne de démarcation est désormais fermée à tous les fonctionnaires, ministres et aux hommes âgés de 18 à 45 ans, et la presse collaborationniste se déchaîne sur Flandin.

Des faits racontés au jour le jour, des histoires...

Fortitudeww2

Des lieux de mémoire, des objets, des souvenirs...

Nouveau Fortitude.ww2

Des documentaires, des témoignages, des vidéos courtes...

Nouveau Fortitude

© 2022 Fortitude. Tous droits réservés. Mentions légales

Pin It on Pinterest