Pierre Pucheu

Pierre Pucheu est un industriel puis homme politique devenu ministre de l’Intérieur sous le régime de Vichy. Arrêté à Casablanca puis condamné à mort, il est fusillé sur l’hippodrome d’Alger le 20 mars 1944.

Pierre Pucheu

Industriel à ministre de vichy

Pierre Pucheu est né le 27 juin 1899 à Beaumont-sur-Oise. Après de brillantes études, il entame une carrière dans le monde de l’industrie sidérurgiste, débouchant vers des postes importants et à fortes responsabilités.

L’année 1934 marque ses début en politique où il rejoint le parti des Croix-de-Feu puis adhère au Parti populaire français (PPF) en 1935, parti nouvellement créé par Jacques Doriot. Reprochant à ce dernier son approbation des accords de Munich, il démissionne en 1938 et se retire provisoirement de la politique, pour un retour au profit de l’industrie.

Après la défaite 1940, Pierre Pucheu entre au Gouvernement de l’amiral Darlan le 25 février 1941 au poste de secrétaire d’Etat à la production industrielle. Le 18 juillet suivant, il est nommé secrétaire d’Etat à l’Intérieur, où il gagnera le 11 août suivant, le poste de ministre.

Rapidement, il doit faire face aux premiers actes de résistance et le 6 octobre, il est à l’origine de la création d’un service de police anti-communiste. Gagnant progressivement la confiance des Allemands, il participe activement à la répression contre la Résistance et devient la bête noire des communistes. Lorsque les Allemands prévoient de fusiller des « otages » en représailles des différents « attentats » commis contre eux, Pucheu s’arrange toujours au mieux pour que les condamnés désignés soient des communistes.

De Vichy à l’Afrique du Nord

Cependant dans un même temps et en zone libre, Pierre Pucheu traque aussi les espions allemands ou les Français s’étant mis à leur service. En ce sens, 119 condamnations à mort auraient été ordonnées sous son ministère.

Néanmoins, celui que l’on présente aussi comme hostile à l’Allemagne nazie commence à se détacher du régime de Vichy. Entre janvier et février 1942, il tente de rallier la Résistance non-communiste par l’intermédiaire du réseau Combat. En vain. La même année, il cherche à établir des contacts avec les Américains, ce qui n’échappe pas à l’occupant.

Après le retour de Pierre Laval à la tête du gouvernement, Pierre Pucheu est contraint de quitter son poste le 18 avril 1942 sur ordre des Allemands, qui le considèrent désormais comme un agent américain. Fustigeant la politique menée par Laval, Pucheu prend contact avec le général Giraud puis, par son intermédiaire, entre enfin en contact avec les Alliés.

Après le débarquement des troupes alliées en Afrique du Nord, celui-ci franchit clandestinement la frontière espagnole et débarque tardivement, après de nombreuses péripéties, à Casablanca le 8 mai 1943. Cependant, les rapports de force entre Giraud et de Gaulle se sont depuis inversés. Reconnu malgré sa fausse identité, les gaullistes réclament sa tête pour son appartenance à Vichy. L’homme est finalement arrêté et Giraud ne peut rien y faire.

Pierre Pucheu condamné à mort

Transféré à Alger, le procès de Pierre Pucheu s’ouvre le 4 mars 1944. Après cinq jours d’audience, les juges se retirent pour délibérer et l’ex-ministre de Vichy est finalement condamné à mort pour trahison. Cependant, plusieurs démarches sont entreprises par Giraud mais aussi par les juges, entre autres, auprès du général de Gaulle pour que la peine ne soit pas exécutée.

Lors d’une dernière rencontre entre les avocats de l’accusé et le général de Gaulle, celui-ci leur déclare : « Je garde mon estime à Monsieur Pucheu ; faites-lui savoir que je suis persuadé que ses intentions étaient bonnes, qu’il était sincère. Mais dans la période où nous vivons, nos personnes ne comptent pas, notre seul guide doit être la raison d’Etat ».

Pierre Pucheu est fusillé le 20 mars 1944 sur l’hippodrome d’Alger à l’âge de 44 ans.

Vidéos par Fortitude

Vidéo fortitude

Fortitude Story

Fortitude Story

Témoignages de guerre

Témoignages de guerre

A propos de Fortitude

  • Les publications de Fortitude sont sous la responsabilité de Matthieu MUGNERET.

 

© 2022 Fortitude. Tous droits réservés

Vous aimez l'histoire de la Seconde Guerre mondiale ?Rejoignez Fortitude sur Facebook !

Des témoignages, des photographies, des événements racontés et expliqués... et bien plus encore ! france année 1944

0

Pin It on Pinterest