On se retrouvera

Caractéristiques et informations

  Date de parution 7 janvier 2015
  Auteur Madeleine Goldstein
  Editeur Archipoche
  Format 11 cm x 17,8 cm
  Nombre de pages 248
  ISBN 235287713X

Résumé

On se retrouvera – Une histoire comme on n’en voit que dans les films. Et pourtant, tout est vrai !

Trois mois de détention dans les geôles de Fresnes, trois jours de convoi de Drancy à Auschwitz dans le même wagon à bestiaux, trois secondes pour s’étreindre :  » On se retrouvera… « .

Jacques et Madeleine Goldstein n’ont pas vingt-cinq ans, le 1er mai 1944, lorsqu’ils sont séparés sur la rampe de Birkenau. Piégés par la Gestapo pour faits de Résistance, ils sont coupables, aux yeux de l’Allemagne nazie, d’un délit inexpiable : être nés juifs. S’ils doivent un jour se retrouver, ce sera dans l’autre monde…

Mais parce qu’ils s’aiment, et parce qu’une petite fille de quatre ans les attend à Lyon, cachée par une nourrice, Jacques et Madeleine vont tenir. Au nom de tous les autres, ils s’extrairont de la machine de mort et d’humiliation.

Pour se retrouver, après douze mois en enfer. Broyés, mais vivants.Ce livre est le récit de la jeunesse, du combat, de l’épreuve et des extraordinaires retrouvailles de deux  » gamins de Paris  » que rien ne destinait à défier l’innommable.

En rapport avec l’Histoire de la Shoah

Un Album d'Auschwitz

Un album d’Auschwitz

Trois historiens reconnus et spécialistes de la persécution des Juifs d’Europe, Tal Bruttmann, Stefan Hördler, Christoph Kreutzmüller, ont mené un remarquable travail d’enquête...

La rafle du Vel d'Hiv - Laurent Joly

La rafle du Vel d’Hiv

La rafle dite du « Vel d’Hiv » est l’un des événements les plus tragiques survenus en France sous l’Occupation. Les 16 et 17 juillet 1942, 12 884 femmes, hommes et enfants, répartis entre Drancy et le Vel d’Hiv, ont été arrêtés par la police parisienne...

Prisonnier volontaire - Jack Fairweather

Prisonnier volontaire

Witold Pilecki, 38 ans, père de deux enfants, sans passé politique, décide d’infiltrer Auschwitz pour monter un réseau clandestin...

Drancy - Maurice Rajsfus

Drancy

Véritable antichambre des camps d’extermination nazis, le camp de Drancy fut le site de trois années de terreur et de violences orchestrées par la Gestapo, mises en œuvre par la police française.

error: Contenu protégé

Pin It on Pinterest