Historiciser le mal

Caractéristiques et informations

  Date de parution 26 mai 2021
  Auteurs Florent Brayard ; Andreas Wirsching
  Editeur Fayard
  Format 24,5 cm x 30 cm
  Nombre de pages 864
  ISBN 2213671184

Résumé

Historiciser le mal – Une édition critique de Mein Kampf

Historiciser le mal, une édition critique de Mein Kampf. Avertissement aux lecteurs.

Historiciser le mal propose une analyse critique, une mise en contexte, une déconstruction, ligne par ligne, de Mein Kampf, une des sources malheureusement fondamentales pour comprendre l’histoire du XXe siècle.

Nous avons agi en responsabilité en mettant en place un dispositif global afin de respecter l’exigence scientifique et éthique qui s’imposait.

La nouvelle traduction présentée dans Historiciser le mal a été confiée à l’un des meilleurs traducteurs de l’allemand en langue française, Olivier Mannoni, qui a ensuite travaillé avec une équipe d’historiens, tous spécialistes du nazisme, de la Shoah et de l’histoire des Juifs.

La rédaction d’Historiciser le mal a été menée dans le cadre d’un partenariat signé par Fayard avec l’Institut d’Histoire de Munich, qui a publié en 2016 une édition critique de Mein Kampf en Allemagne, un travail de référence qui a mobilisé une équipe d’historiens allemands.

Historiciser le mal a été rédigé par un comité d’historiens, dirigé par Florent Brayard, qui a traduit, adapté, prolongé les 3 000 notes de l’édition allemande et rédigé une introduction générale et 27 introductions de chapitres. Dans la forme, les notes encadrent ainsi la nouvelle traduction et sont indissociables de sa lecture. L’ensemble compte près de 1 000 pages et constitue un jalon historiographique sur la genèse du nazisme. En définitive, l’appareil scientifique inclus dans Historiciser le mal est deux fois plus volumineux que la traduction du texte de Hitler.

Il n’est pas question, bien évidemment, que la publication d’Historiciser le mal puisse être lucrative. Ainsi, la Fondation Auschwitz-Birkenau, chargée de la conservation du site du camp de concentration et d’extermination, percevra des droits au premier exemplaire vendu et la totalité des bénéfices qui pourraient être issus de la vente d’Historiciser le mal.

Pour savoir où l’on va, il est indispensable de comprendre d’où l’on vient. Nous sommes convaincus que le travail des historiens est nécessaire pour lutter contre l’obscurantisme, le complotisme et le refus de la science et du savoir en des temps troublés, marqués par la montée des populismes. C’est le sens de notre démarche d’éditeur.

En rapport avec l’Histoire générale de la Seconde Guerre mondiale

Histoire totale de la Seconde Guerre mondiale - Livre Seconde Guerre mondiale

Histoire totale de la Seconde Guerre mondiale

Cet ouvrage est né d'un constat paradoxal. Si nous croulons a priori sous les livres portant sur la Seconde Guerre mondiale, il existe en réalité peu de grandes synthèses sur le sujet – et aucune de l'envergure de celle que propose Olivier Wieviorka.

La Seconde Guerre mondiale par les cartes

La Seconde Guerre mondiale par les cartes

De la fin de la Première Guerre mondiale aux débuts de la guerre froide, de la défaite française de 1940 au Débarquement en passant par la guerre dans le Pacifique, Stalingrad, la libération des camps de concentration, et même les réseaux d’espionnage, cet ouvrage raconte grâce à près de 150 cartes...

1942 - Cyril Azouvi, Julien Peltier

1942

1942 est une année de bascule : sur tous les théâtres - Pacifique, Afrique du Nord, Front de l'Est - la Seconde Guerre mondiale change de dynamique.

Le noir et le brun - Jean-Christophe Buisson

Le noir et le brun

Plongeant leurs racines dans le traumatisme de la Première Guerre mondiale, fascisme et nazisme –même si ils divergeaient sur de nombreux points- convergeaient dans leur haine des démocraties occidentales et la volonté d'ériger un Etat total et totalitaire, absolutiste et conquérant, concurrent de celui du frère ennemi communiste.

Terre de sang - Timothy Snyder

Terre de sang

"Voici l’histoire d’un meurtre politique de masse.» C’est par ces mots que Timothy Snyder entame le récit de la catastrophe au cours de laquelle, entre 1933 et 1945, 14 millions de civils, principalement des femmes, des enfants et des vieillards, ont été tués par l’Allemagne nazie et l’Union soviétique stalinienne."

Infographie de la Seconde Guerre mondiale

Infographie de la Seconde Guerre mondiale

Dirigé par Jean Lopez, avec la collaboration de Nicolas Aubin et Vincent Bernard, et superbement mis en scène par le data designer Nicolas Guillerat, ce livre exceptionnel, tant par sa forme que son contenu, est le fruit de l'association de compétences complémentaires réunies pour la première fois.

error: Contenu protégé

Pin It on Pinterest