Découverte du camp du Struthof

C’était le 25 novembre 1944

camp du struthof

C’était un samedi, au cœur du massif vosgien, une escouade américaine inspecte les environs de la commune de Rothau à quelques kilomètres de Strasbourg, qui fête en ce même moment sa libération.

Les habitants évoquent aux libérateurs, qui cherchent encore des Allemands potentiellement cachés, un lieu mystérieux, isolé dans les hauteurs et à l’abri des regards. Lorsque les GI repèrent l’endroit en question, ils sont immédiatement interpelés pour cette double enceinte de barbelés, entourée de huit miradors.

Ce qui pouvait en premier lieu ressembler à un campement, est en réalité le camp du Struthof, un camp de travail, de transit et d’exécution. Les lieux sont vides, pourtant ils transpirent l’horreur.

Entré en service en 1941, on estime que le camp aurait retenu plus de 52 000 prisonniers et qu’environ 22 000 d’entre eux y auraient trouvé la mort dans d’atroces souffrances, parfois même d’épuisement au travail.

Parmi ces victimes, de nombreux résistants Français mais aussi des Allemands rejetés par les nazis et bien d’autres nationalités de l’Europe entière pour des motifs à la fois variés et bien évidemment contestables.

Nouvelle vidéo

Vidéo fortitude

Fortitude Story

Fortitude Story

Témoignages de guerre

Témoignages de guerre

A propos de Fortitude

Parcourez le temps…

Revisitez les grandes années de la Seconde Guerre Mondiale et ses nombreuses actualités.

Une erreur détectée ?

Contactez-moi afin de rectifier au plus vite !

A propos de l’auteur du site fortitude
Contact
A propos du site internet Fortitude

Responsable de publication :

Matthieu MUGNERET

matthieu.mugneret@fortitude-ww2.fr

Vous aimez l'histoire de la Seconde Guerre mondiale ?Rejoignez Fortitude sur Facebook !

Des témoignages, des photographies, des événements racontés et expliqués... et bien plus encore ! france année 1944

0

Pin It on Pinterest